Encore plus d’aides pour vos projets immobiliers

Par

Tiphanie
En plus du Prêt à Taux Zéro et du Prêt d’Accession Sociale, d’autres dispositifs plus ou moins connus existent et offrent l’avantage d’être cumulables avec les 2 premiers. Vous pouvez ainsi profiter de plusieurs leviers qui vous permettent d’acquérir dans les meilleures conditions financières ou de présenter un dossier éligible aux prêts classiques.
LE PRÊT ACTION LOGEMENT. Ce dispositif, obligatoire pour les entreprises en secteur non agricole d’au moins 10 salariés, le « 1% logement » ou « 1% employeur » selon les dénominations, vous permet de financer une partie de votre prêt à des taux très avantageux car compris aux alentours de 1 % et cela sur une durée pouvant aller jusqu’à 20 ans.Comme pour les autres dispositifs, celui-ci est soumis à des conditions d’emplacement de votre futur bien. En effet, si son montant maximal est de 30 % du coût de l’achat (en neuf comme dans l’ancien), le plafond varie selon les zones : il sera de 25 000 € maximum en zone A et Abis, 15 000 € maximum en zone B2 et de 10 000 € maximum en zone C. Pour en bénéficier, le logement ancien doit avoir une note D maximale au Diagnostic de Performance Énergétique et un logement neuf sera obligatoirement RT 2012. Côté démarches, vous devez faire votre demande auprès du Responsable Action Logement de l’entreprise afin que votre dossier soit examiné et accordé avant de faire votre demande à la banque.
LE PEL. Le Plan d’Epargne Logement est un dispositif fiscal d’épargne bloquée qui prévoit, lorsque son terme est atteint au bout de 4 ans, la possibilité d’obtention d’un prêt immobilier à un taux privilégié. Ce dernier, quand il est accordé, permet au souscripteur de bénéficier d’une prime versée par l’Etat (pour les PEL ouverts avant le premier janvier 2018). Cette prime qui représente jusqu’à 40 % des intérêts versés par la banque peuvent aller jusqu’à 1525 € (en fonction de la date d’ouverture du plan).Côté durée et montant du prêt, ces derniers dépendent des intérêts acquis (avant prélèvements sociaux) et peuvent représenter jusqu’à 92 000 € pour une durée comprise entre 2 et 15 ans. Selon la date d’ouverture le taux d’intérêt varie depuis aout 2016 il est fixé à 2,20 %.
Les autres dispositifs pour votre projet immobilier TVA à taux réduit, compléments de prêts pour dynamiser certaines villes ou quartiers, les agglomérations de communes proposent souvent des dispositifs d’aides à l’accession à la propriété comme au niveau de la Métropole Européenne Lilloise. N’hésitez donc pas à vous adresser à ces organismes.