Acheter un bien immobilier moins cher en 5 leçons

Par

Tiphanie
De nombreux Français rêvent d'accéder à la propriété, y compris les petits budgets. Alors pour vous donner un petit coup de pouce, voici 5 façons d’acheter un bien immobilier moins cher.
1. CHANGER DE QUARTIER. Tout le monde sait que la valeur d'un bien immobilier dépend de son emplacement. Avant même d’énumérer leurs critères de recherche, les futurs acquéreurs sont très souvent focalisés sur un quartier, voir même une adresse en particulier. Si c'est votre cas, pensez à acheter un bien (avec vos critères souhaités !) dans un quartier moins surcoté. Vous le payerez moins cher pour un bien immobilier équivalent. (photo : Lille)
2. PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES. De nos jours, lorsque l'on cherche un bien, on fait notre choix dans le catalogue d’une agence immobilière ou sur Internet. Mais bonne nouvelle : vous pouvez aussi miser sur les ventes aux enchères ! Avant de vous y rendre, pensez à déterminer avec la banque votre capacité d’endettement et le budget qui vous est accordé. Une fois sur place, vous pourrez enchérir sur un bien à la vente, et c’est évidemment le plus offrant qui remporte celle-ci. Cette méthode d’achat n’est pas très courante, pourtant une décote de l’ordre de 20 à 30 % peut être envisagée sur les biens. Attention, il n’y a pas de conditions suspensives de prêt ou de délai de rétraction, soyez donc sûr de votre enchère !
3. OPTEZ POUR UN BIEN EN REZ-DE-CHAUSSÉE. Autre point qui peut entraîner une baisse de prix sur le bien immobilier, c’est le fait qu’il soit en rez-de-chaussée. Certes, ce n’est pas forcément un de vos critères de choix car ces logements souffrent parfois du bruit, du manque de lumière, voire de sécurité, mais ils représentent une belle opportunité sur le plan financier. Premièrement, ils seront moins chers au prix de départ, et deuxièmement, vu qu'il y a une faible demande, vous pourrez plus facilement les négocier. On estime que les biens en rez-de-chaussée valent entre 15 et 40 % moins cher que ceux en étage ! (photo : Happy Immo)
4. OU UN LOCAL COMMERCIAL. Devenue tendance, la réhabilitation de locaux commerciaux en habitation attirent de nombreux acheteurs dans certaines villes. Avec des volumes atypiques, vous pouvez modeler ces espaces à l’infini et les personnaliser comme bon vous semble. Pour réaliser une forte plus-value lors de la revente, il est cependant important de choisir un local qui aura un emplacement central. Notez que l’acquisition de ce type d'espaces commerciaux revient à faire des économies de 10 à 20 % par rapport à une habitation dans le même secteur. Petit conseil : définissez en amont le coût des travaux pour voir si l’opération est rentable. (photo : Happy Immo)
5. LES TRAVAUX : UN ATOUT À NE PAS NÉGLIGER. Si vous n'êtes pas réfractaires aux travaux, vous pouvez faire de belles économies sur votre bien immobilier, et ce, même en faisant appel à des artisans. Le prix devient très intéressant quand les travaux concernent le gros œuvre. Plus il y en a à faire, moins le bien est cher, et c’est encore plus vrai si c’est vous qui faites les travaux. N’hésitez pas à visiter le logement avec des artisans pour évaluer l’ampleur des travaux et être sûr que ça rentrera dans votre budget.

Thématiques associées