Prés de Reims, visite guidée de deux habitations du futur

Par

Tiphanie
Deux maisons, bourrées des dernières technologies de pointe en matière d’immobilier, viennent d’être livrées à Bezannes, près de Reims. Visite guidée de ces deux habitations du futur, utilisées comme logements témoins durant quelques semaines.
Le projet de construire un logement véritable laboratoire de ce qui se fait en matière d’innovation dans le domaine de l’habitat remonte à octobre 2015. Un projet avant-gardiste qui a nécessité un sacré travail en amont. "Il nous a fallu mettre en place une grande concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, et réussir à fixer un cap, tout en respectant les délais de construction", explique Alain Nicole, directeur général de Plurial Novilia, car ces deux maisons sont portées par un bailleur social. La co-conception du projet a demandé plus de deux années. Il ne s’agit pas de maisons munies de gadgets plus ou moins inutiles. "L’innovation n’a de sens que si elle est mise au service des usages", commente Bruno Arcadipane, président du groupe Action logement. "Il s’agit non pas d’innover pour innover, mais bien d’imaginer un logement adapté, évolutif, où la famille puisse grandir, où les seniors puissent rester autonomes… Bref, un logement social à la fois innovant et abordable, ambitieux et responsable, adapté et durable". Les deux maisons sont à ossature bois avec des toitures végétalisées. L’une doit accueillir un couple de seniors et l’autre une toute jeune famille.
DE LA DOMOTIQUE MAIS PAS SEULEMENT. Comment ces deux maisons ont-elles été conçues ? "Nous sommes partis d’un fil conducteur, à savoir les différentes manières de vivre chez soi suivant les âges et en fonction des espaces. On a ensuite réfléchi aux meilleures solutions existantes, et à la manière de les intégrer efficacement », explique Bruno Rollet l’architecte. Que contiennent-elles précisément ? Pas mal de domotique notamment. Les deux maisons s’appuient sur des systèmes et des algorithmes permettant de mesurer les habitudes des clients au fil des jours, et donc de créer des scénarios et des alertes selon le profil des occupants. Une grande partie des dispositifs est pilotable à distance (par smartphone ou tablette). L’objectif étant évidemment que les occupants arrivent à s’approprier facilement les technologies mises en place.
TÉLÉCONSULTATION À DOMICILE. La maison dédiée à un couple de seniors fait 90m2 et est de plain-pied (photo ci-dessus). "Protégé de la pluie et du vent, on peut faire le tour de la maison », indique Bruno Rollet. Elle est dotée de dispositifs anti-chutes, de chemins lumineux pour se déplacer en toute sécurité la nuit, d’équipements de télémédecine et de domomédecine. Elle va être reliée au service gériatrique de la polyclinique juste à côté. Le dispositif de téléconsultation permet ainsi d’effectuer un certain nombre de prises de constantes quotidiennes à distance (pouls, tension, glycémie, température, saturation en oxygène…) Au sein de cette maison, on trouve aussi un studio avec une entrée indépendante (par le garage). "Il peut avoir plusieurs utilités", commente l’architecte : "accueil temporaire pour des amis, la famille, l’accueil à plus long terme d’un étudiant ou d'un aidant. Autres équipements : peinture antifongique, poignées de porte et rampes en cuivre antimicrobien, chauffe-eau thermodynamique, ventilation double flux, récupérateur d’énergie sur eau grise…). Loyer prévisionnel : 540 € hors charges.
CONFORT ET SÉCURITÉ. La deuxième maison connectée de 150m2 (photo ci-dessus) est destinée à accueillir une famille avec enfants (3 chambres avec possibilité d’une 4e). "Elle est un exemple de l’intégration de la domotique dans les usages du quotidien", souligne Bruno Rollet. Parmi les équipements : pack domotique (suivi des consommations, pilotage et programmation), peinture qui capte et transforme le formaldéhyde présent dans l’air, poignées de porte en cuivre antimicrobien, chauffe-eau thermodynamique, récupérateur d’énergie sur eau grise, radiateurs intelligents avec interface eco smart. Loyer prévisionnel : 890€ hors charges. Avant d’accueillir leurs premiers occupants, les maisons connectées vont dans un premier temps servir de showroom de l’habitat innovant, pour l’ensemble des professionnels et partenaires désireux d’en savoir plus sur les technologies utilisées, leurs avantages et leur coût.