C'est encore le moment de renégocier votre prêt immobilier !

Par

Tiphanie
Contrairement à une idée très répandue, les demandes de renégociation du taux des crédits immobiliers constituent toujours une part importante de l'activité des courtiers. Conseils d'un expert pour profiter au mieux d'une conjoncture très favorable.
Chez meilleurtaux.com, au niveau national, 15 % des demandes enregistrées en mars concernaient des renégociations. "Souvent, les gens pensent qu’ils ne peuvent pas obtenir une renégociation, soit parce qu’ils estiment avoir obtenu un crédit à un taux intéressant, ou encore parce qu’ils pensent l’avoir souscrit il y a trop longtemps. Et finalement, ils ne font aucune démarche pour savoir ce qu’il en est précisément », souligne Alexandre Jolly, directeur de 3 agences meilleur taux à Reims. "Le plus simple est de venir nous voir, avec un tableau d’amortissement définitif. Nous disposons d’un simulateur qui permet, en seulement 15 minutes, de savoir si cela vaut le coup ou pas. Le rendez-vous est entièrement gratuit. Si cela est intéressant, la première chose que l’on fait, c’est de renvoyer les personnes vers leur banquier afin de savoir s’il peut s’aligner. Si le partenaire bancaire, ne peut pas, on finalise alors le dossier".
15 000€ À LA CLEF. Selon les statistiques du réseau meilleur taux, sur les dossiers qui ont été traités le mois dernier, 15 000€ d’économies ont été réalisées en moyenne. Actuellement, les demandes enregistrées par le réseau portent en majorité sur des crédits souscrits en 2015 : "beaucoup de ces jeunes propriétaires pensaient qu’ils étaient trop tôt auparavant, estimant leur crédit trop récent, pour faire réétudier leur dossier, ou avaient simplement fait la démarche auprès de leur propre banquier". Renégocier son crédit immobilier implique très souvent de devoir changer de banque. Une contrainte qui rebute plus d’un Français.
JOUER SUR LA DURÉE. Précision d'Alexandre Jolly : "ce n’est pas parce que l’on a déjà fait renégocier un crédit que l’on ne peut pas présenter son dossier de nouveau, bien au contraire ! Récemment, j’ai eu ainsi des clients qui ont renégocié pour la quatrième fois leur prêt". Pour présenter un dossier, il vaut mieux être encore dans la première moitié du remboursement de son prêt (celle où vous remboursait les intérêts), ou alors avec un capital restant d’au moins 70 000 euros. Il faut aussi idéalement avoir un écart de 0,7 à 1 point entre le taux actuel du crédit en cours et celui que vous pourriez obtenir. Dernier conseil : "En général, quand les personnes deviennent propriétaires, elles ont dans l’idée de faire les travaux sur le long terme. Et, puis souvent ça dure et, au bout de quelques années, elles se retrouvent à court d’argent. Lorsque l’on renégocie un crédit, on peut y intégrer une enveloppe travaux et arriver tout de même à faire des économies. Il vaut mieux emprunter pour financer les travaux que piocher dans ses réserves financières ,car le coût de l’argent actuellement n’est pas cher. Il est ainsi préférable de prolonger la durée de son crédit pour conserver une souplesse de son endettement".