Les maisons typiques de la région Champagne-Ardenne

Par

Tiphanie
Les quartiers anciens des villes offrent un patrimoine architectural et historique souvent incroyable comme à Reims ou à Troyes, en Champagne-Ardenne. Dans ces deux villes, on y découvre des monuments religieux majestueux (églises, basiliques, cathédrales, abbayes) mais également des architectures typiques de la région telles que la maison champenoise et la maison en appareillage champenois. Explications.
LA MAISON CHAMPENOISE. Les maisons à pan de bois, appelés aussi « maisons champenoises » ont été construites à partir de terre argileuse et bois de chêne. On les retrouve principalement dans la Champagne humide (région naturelle de Champagne-Ardenne), autour des grands lacs (Lac du Der, forêt d’Orient…) ainsi qu’à Troyes et Châlons-en-Champagne. Au XVIe siècle, le pan de bois était économique, sain et facile à mettre en œuvre, d’où le nombre important d’habitations de ce genre.
LA MAISON EN APPAREILLAGE CHAMPENOIS. Autre maison que l’on trouve en Champagne : la maison réalisée en appareillage champenois. Elle peut avoir deux types de motifs, soit un motif façon « mille-feuille » de craie et de briques, soit un motif damier alternant brique, craie et pierre. De quoi offrir un rendu particulièrement esthétique et harmonieux !
LA MAISON DAUPHIN, LA MAISON LA PLUS ANCIENNE DE TROYES. Coup de cœur pour la plus ancienne maison de Troyes (1472) : la maison du Dauphin. Si vous vous approchez de plus près, vous pouvez observer sur la façade le blason gravé comprenant trois fleurs de lys et un dauphin sous la couronne royale. Pour la petite histoire, ce dauphin est celui du fils ainé du roi François 1 et futur Henri II de France. Longue de six travées, cette maison est typique de l’architecture troyenne, avec ses fenêtres à meneaux, son encorbellement et sa ferme d’avant-corps présente en façade. Elle est inscrite comme monument historique depuis 1995 et fut rénovée en 2004.