Êtes-vous libre de mettre des plantes sur votre balcon ?

Par

Tiphanie
Locataire ou propriétaire, vous avez tout à fait le droit de mettre des plantes et des fleurs sur votre balcon, sauf si c'est contraire au règlement de copropriété ou à la réglementation de votre commune ! Mais attention quand même, il n'est pas question de transformer votre balcon en jungle équatoriale ou en une réplique du jardin Majorelle !
QUELQUES RÈGLES DE BON SENS. Si vous habitez en étage, assurez-vous premièrement que vos pots de fleurs ne puissent pas tomber dans la rue ou chez le voisin du dessous. Cela serait fort dommage qu'il vienne sonner à votre porte pour hurler (expérience vécue !) et que vous soyez obligé de faire marcher votre responsabilité civile en cas de dégâts ! Deuxièmement, modérez l'arrosage de vos plantes puisque personne n'a envie d'être éclaboussé lorsqu'il marche dans la rue. D'autant plus que vous pourriez dégrader la façade de l'immeuble. Il en est de même pour les feuilles mortes : ramassez-les avant qu'elles ne tombent chez votre voisin. Dernière règle à suivre, vos pots et jardinières doivent être installées dans votre intérieur donc interdiction de les suspendre dans le vide sur la rue ! Et puis ça limitera les risques d'accidents si comme moi vous avez un côté Pierre Richard !
LES PLANTES AUTORISÉES SUR MON BALCON. Votre copropriété et votre ville autorise les plantes sur balcon et terrasse ? Vous êtes donc libre de choisir vos végétaux. Plantes vertes, fleurs de saison, arbustes, mini potagers, cactus, bambous...laissez parler vos envies mais veillez quand même à regarder l'exposition de votre extérieur pour éviter de faire crever vos plantes au bout de trois jours !
LES PLANTES INTERDITES SUR MON BALCON. Si vous aimez les plantes grimpantes, choisissez les rosiers grimpants ou le jasmin plutôt qu'une glycine qui attire les guêpes ou du lierre très envahissant ! Les fleurs qui libèrent une odeur forte, qu'elle soit bonne ou mauvaise, sont également à éviter pour ne pas déranger vos voisins.