Craquez pour les radiateurs connectés

Par

Tiphanie
Comme vous le savez tous, dans le nord de la France, il ne fait pas 30°C tous les jours ! Alors après les convecteurs vieillots des années soixante, les grille-pain aussi gourmands en électricité que nuisibles à l’écologie et les radiateurs rayonnants déjà ringards, place désormais à leurs petits frères high-tech pour réchauffer nos intérieurs en période glaciaire ! Du réglage de la couleur des luminaires à l’allumage des enceintes, en passant par le contrôle de l’ouverture des portes, tout ou presque peut être désormais piloté à distance.
UNE OPTION ÉCONOMIQUE ET ÉCOLOGIQUE. Quiconque possède un équipement électrique sait combien celui-ci peut s’avérer coûteux. Plus cher, plus contraignant et moins sain que le gaz ou le chauffage au bois, ce système reste pourtant l’un des plus fréquents dans les foyers français. Les fabricants ont donc dû réfléchir à des formules attrayantes pour inciter les consommateurs à ne pas bouder leurs produits. Et dans une société plus que jamais préoccupée par les questions environnementales, le radiateur futé s’est tout naturellement imposé à leur esprit. S’ils restent encore relativement rares, les radiateurs intelligents font de plus en plus d’adeptes. Leur première qualité est qu’ils permettent à l’utilisateur d’ajuster la température du logement avec précision et, par conséquent, de contrôler sa consommation électrique. Choix énergétique, intensité de la chaleur émise, communication entre les radiateurs des différentes pièces, suivi de votre consommation en temps réel, gestion d’un planning de chauffe pour la semaine… Rattachés à votre smartphone ou à votre tablette, ces appareils d’un genre nouveau vous donnent un accès privilégié à de précieuses informations et facilitent considérablement vos décisions. Autrement dit : exit les mauvaises surprises au moment de recevoir les factures ! (crédit photo : Thermor)
LE GÂCHIS D'ÉNERGIE, C'EST FINI ! Les modèles les plus luxueux sont également pourvus d’un détecteur de présence. Celui-ci a pour objectif de faire varier la température dès lors que quelqu’un pénètre ou quitte la pièce dans laquelle il se trouve. Ainsi, vous n’aurez plus à chauffer vainement une pièce inoccupée. Dans un registre voisin d’autres modèles sont munis d’un capteur d’ouverture de fenêtre : si vous aérez une pièce, celui-ci enverra un signal à l’appareil pour qu’il s’éteigne afin de ne pas fonctionner inutilement. (crédit photo : Thermor)
COMBIEN CA COÛTE ? À l’heure actuelle, le prix de ces systèmes de chauffage révolutionnaire se situe dans une fourchette de 350 à 750 €. (crédit photo : Atlantic)