Comment acheter un bien immobilier aux enchères ?

Par

Tiphanie
Peu connu du grand public, la vente aux enchères publiques immobilière est un moyen de dénicher des biens hors circuits traditionnels : vente entre particuliers, vente avec agent immobilier. Mais avant cela, il est important de bien s’informer sur son fonctionnement !

Ce type de vente permet d’acquérir un bien d’une grande surface, un bien insolite (garage, gare désaffectée, ferme, usine…) ou à une belle adresse sans y laisser un bras. En règle générale, le bien immobilier vendu aux enchères bénéficie d’une mise à prix très alléchante, en-dessous de la valeur du marché. Attention, cela ne signifie pas qu’il partira à ce prix-là puisqu’il s’agit d’un prix d’appel. Plus il y a de participants à la vente aux enchères publiques, plus l’enchère aura des chances de s’envoler !

La vente aux enchères publiques peut concerner tous les types de biens immobiliers : appartements, maisons, immeubles, terrains, locaux commerciaux ou professionnels, qu'ils soient libres ou occupés. Elles sont annoncées dans les journaux habilités ou sur les sites dédiés.

 

La procédure

Pour acheter un bien immobilier aux enchères, vous devez vous adresser à l’avocat chargé de la vente ou à un avocat de l’Ordre de la ville du Tribunal concerné. L’Avocat renseigne les acquéreurs intéressés et fait visiter le bien. Il pourra alors déterminer, à partir d’un prix d’adjudication « net vendeur », le coût global de la vente tous frais compris. Il prendra connaissance des conditions de la vente (occupation, charges particulières, servitudes…) et apportera  un  conseil en matière de financement.

Le jour de la vente aux enchères, tout acheteur qui souhaite participer doit remettre à l’avocat concerné un chèque de banque du montant de la consignation (mise à prix) indiquée dans le cahier des charges et dans les publicités. Lorsque tout est enregistré/validé, l’avocat représentant s’occupe d’enchérir et prend complétement la main.

Après la vente aux enchères publiques

Il faut un délai de 10 jours pour que la vente soit définitive. L’Avocat de l’adjudicataire accomplira toutes les démarches : suivi du paiement des frais, des droits d’enregistrement et du prix, libération des lieux, publication du jugement d’adjudication valant titre de propriété à la conservation des hypothèques etc …

L'acheteur dispose ensuite de 45 jours, à compter de la vente, pour en régler le prix entre les mains du propriétaire. Au-delà du 11ème jour, il devra payer des intérêts au taux légal.

Contrairement à une transaction classique, lorsque l’on achète aux enchères, l’acquéreur ne bénéficie pas du délai de rétractation de dix jours auquel sont soumises les transactions portant sur des logements.

Retrouvez toutes les ventes aux enchères publiques immobilières en cliquant sur le lien. 

 

Retrouvez d'autres article "Acheter" ci-dessous : 

Autres articles