Les 5 étapes à suivre pour acheter dans le neuf

Par

Tiphanie
Marre des appartements anciens qui sont mal isolés et insonorisé ? Achetez dans le neuf pour avoir un logement sur-mesure qui répondra à une grande partie de vos critères et aux normes énergétiques les plus récentes. Et pour vous aider à bien acheter, découvrez les différentes étapes à suivre pour devenir propriétaire d'un logement flambant neuf ! (photo : Promogim)
DÉTERMINER VOTRE BUDGET. Connaître votre budget est primordial avant de vous lancer dans un achat. Pour bien le définir, vous devez prendre en compte le prix du bien auquel s'ajoutent les frais de notaire et les éventuels intérêts de votre crédit immobilier. Alors que dans l'ancien vous avez souvent des travaux de gros oeuvre ou de rénovation à réaliser, dans le neuf vous n'en aurez aucun. En voilà une bonne nouvelle ! Pour financer votre achat dans le neuf, il existe également des aides financières mises en place par l'Etat : le PTZ, le prêt d'accession sociale, le prêt conventionné, le dispositif Pinel ainsi que d'autres prêts complémentaires. Maintenant, il ne vous reste plus qu'à choisir le programme immobilier correspondant à vos besoins et à votre budget. (photo : Promogim)
SIGNER VOTRE CONTRAT DE RÉSERVATION. Une fois que vous avez trouvé le programme immobilier qui vous convient, vous allez devoir signer un contrat de réservation. Ce contrat sert d'accord entre le promoteur et l'acheteur d'un bien en VEFA (vente en état futur d'achèvement). Sur cet accord, vous trouverez le descriptif du logement, le prix de vente, la date de signature du contrat de vente définitif ainsi que la date de livraison du bien achevé. Relisez attentivement ! (photo : Escaut Habitat)
NÉGOCIEZ VOTRE PRÊT IMMOBILIER. Vous venez de signer votre contrat de réservation, vous allez donc passer à la case banque ! Vous disposez en effet de 45 jours pour obtenir votre prêt immobilier. Je vous conseille de négocier vos frais de dossier et de demander à être exonéré des frais liés au remboursement anticipé (environ 3% du capital restant dû). Et surtout, faites jouer la concurrence ! Lors de la négociation avec la banque choisie, plusieurs arguments peuvent jouer en votre faveur pour réduire le coût de votre prêt immobilier : un apport personnel, un taux d'endettement faible... (photo : Promogim)
SIGNEZ VOTRE CONTRAT DE VENTE. Pour finaliser votre achat immobilier, vous devez signer le contrat de vente définitif devant le notaire ! Avant de le signer, veillez à ce qu'il y est bien mentionné les éléments suivants : l’attestation de l’obtention du prêt immobilier, la garantie d’achèvement des travaux et le calendrier des paiements. Si tout est bon, vous n'avez plus qu'à signer le contrat et à payer les frais de notaire qui représentent 2 à 3% maximum du prix d'achat. A savoir que lorsque vous achetez en VEFA, vous payez au fur et à mesure des étapes de la construction : les fondations, le gros œuvre, la mise hors d’eau, la pose des portes et fenêtres, les finitions, etc. Une fois que le logement est terminé, vous réglez le solde. (photo : Escaut Habitat)
VISITEZ VOTRE LOGEMENT ET RÉCUPÉREZ LES CLEFS. Généralement, les futurs acquéreurs n'ont pas le droit de visiter le logement en cours de construction. Il est toutefois possible de demander une visite de pré-livraison lorsque les cloisons, portes, fenêtres, revêtements de sols, plomberie et électricité sont opérationnels. Cette visite vous permet de vérifier la conformité du bien par rapport aux engagements du promoteur et aux plans fournis, et d’émettre des réserves si vous observez des défauts dans le logement. Le promoteur aura ensuite l’obligation de réaliser les réparations. Si des défauts persistent après la remise des clés, voici les garanties qui vous couvrent après la livraison : la garantie de parfait achèvement pendant 1 an, la garantie biennale pendant 2 ans, la garantie décennale pendant 10 ans. (photo : Escaut Habitat)