Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

conditions d'octroi de prêt

Lille: les banques, plus strictes, refusent des prêts immobiliers

Par

Lucile
conditions d'octroi de prêt
C’était l’une des grandes interrogations pendant le confinement. Quel avenir pour les conditions d’octroi de prêts immobiliers par les banques et pour les taux d’emprunt ? Au déconfinement la tendance est à la restriction et à l’application stricte des règles par les banques.

Nous avions organisé pendant le confinement des tables rondes réunissant tous les professionnels du secteur de l’immobilier de Lille et des alentours pour qu’ils puissent nous raconter l’impact du confinement sur leur activité et pour qu’ils puissent aussi nous éclairer sur l’après. Aujourd’hui nous y sommes et côté banques et conditions d’octroi de prêts immobiliers, la tendance est à l’application stricte des critères d’attribution.

Avant et après confinement : quelles sont les différences pour les prêts immobiliers à Lille ?

En 2019 et en début d’année 2020, l’immobilier connaissait un boom exceptionnel et des conditions d’accès à la propriété, via le prêt immobilier, idéales avec des taux bas et des banques plutôt souples pour accorder des prêts. Une grande interrogation portait donc sur le reste de l’année et encore plus avec la crise sanitaire et le confinement qui ont marqué un coup d’arrêt pour toutes les activités. Les professionnels de l’immobilier de la promotion, de la construction et les agents immobiliers se sont tous accordés pour dire qu’il était très compliqué de savoir ce qu’il allait se passer à la sortie du confinement, d’autant plus que des directives européennes, de début d’année, appelaient à une application stricte des deux critères d’octroi de prêts soit le taux d’endettement qui ne doit pas dépasser 33% et un endettement qui ne doit pas dépasser, lui, 25ans. Et c’est ce schéma qui semble avoir pris le dessus à Lille et dans le reste de l’Hexagone.

conditions d'octroi de prêt

Lille : Les banques beaucoup plus strictes pour accorder des prêts immobiliers

C’était un risque évoqué lors de nos tables rondes : le durcissement des règles d’accès à la propriété par des conditions d’octroi de prêts plus compliquées. Les banques, sur la réserve, sont aujourd’hui amenées à appliquer strictement les règles et les taux d’emprunt ont augmenté. Barbara Debusschère de l’agence Barbara Immobilier explique « Il est vrai que les taux des prêts immobiliers sur 20ans sont passés de à 0,9% à 1,25% ou 1,45% pour un même profil. ». Une légère hausse donc mais qui peut parfois avoir un impact sur un dossier, pour se voir octroyer un prêt, et qui se répercute sur le marché de l’immobilier dans les Hauts-de-France.

Durcissement des conditions d’octroi de prêts immobiliers : quelles conséquences ?

Nicolas de Rycker de l’agence De Rycker Transactions à Lille détaille : «  Aujourd’hui j’ai un dossier d’une cliente en attente parce que pour l’instant il ne passe pas à la banque avec la stricte application des deux critères sur le nombre d’années d’endettement et le taux. Elle est en train de négocier tous les critères de l’offre de prêt, comme l’assurance, pour que cela puisse jouer sur ses mensualités et faire valider le dossier. Elle revoit aussi son apport, en rognant sur son enveloppe travaux et en les repoussant, pour avoir un apport plus conséquent. » Les conditions sont donc les mêmes mais elles sont aujourd’hui appliquées à la lettre, ce qui n’était pas le cas avant la crise sanitaire. Le problème pour Nicolas de Rycker est donc que le marché risque d’être paralysé et que cela pourrait entraîner une crise plus conséquente. Il conclut : « Les banques ont renforcé leur sécurité et sur tous les profils, mais en freinant le marché il peut y avoir un blocage plus conséquent. Il faut libérer l’activité ! ».

Autres articles