Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Vers une prolongation et des changements pour le prêt à taux zéro

Vers une prolongation et des changements pour le prêt à taux zéro

Par

Lucile
Vers une prolongation et des changements pour le prêt à taux zéro
Le prêt à taux zéro (PTZ) n’a pas dit son dernier mot. Le ministère du Logement serait en train de réfléchir à un allongement du PTZ et à quelques ajustements pour soutenir le marché immobilier.

Prêt à taux zéro : quels sont les avantages ?

L’objectif premier du PTZ, créé en 1995, est d’encourager le marché immobilier en permettant aux ménages de bénéficier d’aide financière pour acheter un bien. Distribué par l’Etat, il permet de pouvoir emprunter une partie de l’argent nécessaire à l’achat d’un logement neuf sans intérêt et venir ensuite compléter le reste de la somme avec un prêt immobilier classique, un prêt épargne logement, un prêt conventionné, un prêt Action Logement ou encore un prêt d’accession sociale. Le remboursement du PTZ ne peut excéder 25 ans et, en fonction des ressources de l’emprunteur, il peut être différé de 5, 10 ou 15 ans.

Le prêt à taux zéro est soumis à plusieurs conditions

Il faut cependant rentrer dans les critères d’attribution. Le PTZ ne s’adresse pas à tout le monde. Il ne peut être demandé que pour le financement de votre résidence principale pour son achat ou sa construction. Donc du logement neuf. Il peut être accordé pour un bien existant dans le cas de l’achat du bien social dans lequel vous vivez déjà ou dans le cas de l’achat d’un logement ancien à réhabiliter en milieu rural. Et le montant accordé d’un prêt à taux zéro dépend de la zone dans laquelle se situe l’habitation (zone A, Abis, B1, Bé ou C) et de vos revenus. Il faut faire le total des revenus fiscaux de référence de l’emprunteur et des autres personnes qui habiteront le logement lorsqu’elles ne sont pas rattachées fiscalement à l’emprunteur. Le plus simple est de faire une simulation.

Quels changements prévus pour le prêt à taux zéro en 2021 ?

Etant donné une année 2020 très chamboulée et une année 2021 qui s’annonce bouleversée elle aussi, le gouvernement serait en train de réfléchir à la prolongation du PTZ jusqu’en 2022 et souhaiterait y apporter quelques modifications pour coller aux besoins des ménages et pour soutenir, plus encore, le marché de l’immobilier et les professionnels du secteur. Sur le tapis, un conditionnement du montant du prêt à taux zéro à la taille de la parcelle pour la construction d’un logement neuf, et d’autres réflexions pour qu’il soit encore plus incitatif auprès des plus modestes…

A lire aussi :

 

Autres articles