3 raisons d'aller à la maison de l'outil, à Troyes

Par

The Célinette
La Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière présente une collection unique au monde de 12 000 outils de façonnage à main des XVII, XVIII et XIX siècles, scénographiée de façon prodigieuse dans 65 vitrines. Visite guidée.
LE BÂTIMENT. L’hôtel de l’Aigle est une construction (supposée) de 1409. Un incendie le réduit malheureusement en cendres. Il est donc reconstruit en 1556. Jean de Mauroy, prévôt de la monnaie en fera son hôtel particulier. N’ayant pas d’enfants avec son épouse, il décide, dans son testament, que ce lieu servira d’orphelinat (l'orphelinat de la Trinité), avec pour vocation d’apprendre les métiers aux jeunes orphelins et aux pauvres. Plusieurs propriétaires vont se succéder dans ce très beau lieu. En 1862, il est classé aux monuments historiques. Dans les années 60, il est récupéré par la ville, et est confié aux compagnons du devoir en échange de sa restauration dans les règles de l’art. Ses caractéristiques : le fameux damier champenois et son architecture typique dans un style renaissance.
LE MUSÉE. C’est le plus grand musée d'outils de façonnage au monde. Créé par Paul Feder en 1974 avec une vraie mission de transmission et d’apprentissage pour les jeunes, il comprend une partie musée (exposition des outils et présentation des savoir-faire) et une bibliothèque pour pouvoir lier l’intellect à la main. Sa mission : donner une vision complète aux jeunes pour bien démarrer dans la vie. 12 000 outils représentent les métiers du 17e au 19e siècle. On y retrouve des cordonniers, des forgerons, des tailleurs de pierre, des charrons ou des stucateurs. La scénographie est « vivante » pour que les gens se posent la question de l’utilité de chaque outil. Ils sont suspendus, en immersion dans l’atelier. Des ambiances sont recréées à partir d’odeurs, de jeux de lumière ou de douche sonore.
ÉVÉNEMENT. À la maison de l’outil, on peut découvrir, échanger, apprendre et comprendre. Il y a un cycle de conférences (6 jeudis par an) avec des thématiques en lien avec la maison, le patrimoine, l’architecture, les savoir-faire, et les métiers d’art. Il y a des expositions temporaires (en entrée libre). Et des ateliers et animations notamment lors des journées européennes des métiers d’art. Comme par exemple des démonstrations de maroquinerie, laquiste, dinanderie, tapisserie, vannerie, céramique. Et bien sûr le lieu dispose d’une bibliothèque avec un fond ancien exceptionnel de 32 000 ouvrages. Ce centre de ressources est en accès libre sur les jours d’ouverture.