Immobilier à Reims : découvrez le quartier du Centre des congrès

Par

Instant Rémois
Un peu moins prisés que la place d’Erlon ou la place du Forum, le boulevard Foch et les artères proches du Centre des congrès attirent familles et seniors, notamment grâce à leurs vastes espaces verts.
Pour des raisons historiques, de nombreux Rémois considèrent que le pont de Vesle représente la limite du centre-ville, constate Karine Hoyet, responsable du service habitat des agences D’Erlon Immobilier. « Le secteur est aussi considéré comme très bruyant, à cause de la circulation. Du coup, les prix sont plus raisonnables que dans l’hyper-centre. L’écart peut atteindre 300 € au m2, avec une moyenne située entre 2 300 et 2 700 € le m2 ».
L'activité immobilière reste toutefois soutenue, car le quartier bénéficie de nombreux atouts. A proximité immédiate de la gare, des services et des commerces de la rue de Vesle et de la place d’Erlon, il bénéficie d’espaces de promenade très appréciés des familles et des seniors, en premier lieu les 3,7 hectares du jardin de la Patte d’oie. « Les acquéreurs de résidence principale sont souvent de jeunes actifs plutôt aisés avec des enfants, ou de jeunes retraités qui souhaitent profiter des activités offertes par le centre-ville, sans les inconvénients liés à l’animation nocturne. Il y a aussi pas mal d’investisseurs".
Dernier avantage du secteur : la variété des biens proposés. « Sur les boulevards Foch et Général-Leclerc, on trouve essentiellement des petites copropriétés construites au début du siècle dernier, avec le charme et les défauts que cela implique. Les amateurs de confort plus moderne disposent quant à eux de plusieurs résidences bâties il y a une vingtaine d’années du côté de la rue de la Magdeleine ». Le quartier recèle également quelques particuliers rémois, avec jardin et garage, pour lesquels les prix s’envolent : « on dépasse le million d’euros ».