Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

La déco et l’ameublement n’ont pas (trop) connu la crise pendant le confinement

La déco et l’ameublement n’ont pas connu la crise pendant le confinement

Par

Lucile
La déco et l’ameublement n’ont pas connu la crise pendant le confinement
L’histoire d’amour entre les Français et la déco ne s’est pas terminée avec le confinement. Principale passe-temps pendant cette période, la décoration et l’ameublement n’ont pas trop soufferts de la crise et repartent de plus belle depuis le déconfinement.

La décoration d’intérieur et l’ameublement ne font pas partie des secteurs les plus impactés économiquement par la crise sanitaire. Au contraire, les Français déjà très tournés vers la décoration et l’aménagement intérieur s’y sont encore plus consacrés pendant le confinement (en même temps il n’y avait que cela à faire…) et les chiffres le prouvent.

En 2019 : les marchés de l’ameublement et de la déco ont bien progressé

Selon les chiffres de l’Institut d’Etudes et de Promotion de l’Ameublement, en 2019 les marchés de l’ameublement et de la décoration d’intérieur ont progressé de 4,1%, une belle progression puisque le secteur a franchi la barre des 13 milliards d’euros. La croissance est homogène puisqu’elle concerne tous les segments, mais les meilleures performances ont tout de même été enregistrées par les spécialistes de la cuisine. Le marché est aussi logiquement porté par le marché de l’immobilier qui a lieu aussi enregistré des performances exceptionnelles et même historiques sur l’année 2019, et les premières semaines de 2020 ont montré les mêmes signaux positifs, mais que s’est-il passé avec le confinement ?

La déco et l’ameublement n’ont pas connu la crise pendant le confinement

Confinement, crise et fermeture des boutiques de décoration et d’ameublement

Comme pour tous les secteurs la crise sanitaire et le confinement ont  marqué un coup d’arrêt de toutes les activités, comme dans l’immobilier et donc la décoration. Pourtant les Français ont cherché à utiliser leur temps de manière efficace et se sont donc encore plus concentrés sur leur aménagement intérieur, qu’ils étaient adeptes de décoration ou non. Ils ont démarré de nouveaux projets et ont pu, selon la période se rendre, dans les magasins de bricolage ou commander via internet dans les boutiques de déco. Preuve en est à la fin mai, et donc avec un effet de rattrapage à la réouverture le 11 mai dernier, le marché a enregistré un recul de 27%, soit une baisse bien inférieure aux autres secteurs…

Déconfinement : les marchés de la déco et de l’ameublement ont toujours la forme

Le mois de mai a été marqué par le déconfinement et la réouverture des boutiques pour le plus grand bonheur des commerçants. Le marché de l’ameublement n’a enregistré qu’un recul de 0,7% sur mai, même avec les 10 jours de fermeture en début de mois. Des magasins n’ont pas pu rouvrir directement mais d’autres distributeurs ont, eux, pendant ce temps enregistré des croissances à deux chiffres. Les Français ont voulu rattraper le temps perdu et acheter les meubles et la déco dont ils avaient besoin pour concrétiser les projets d’aménagement intérieur…

 

Retrouvez nos petites adresses déco à Lille ici : https://bit.ly/2AWLgi0

Autres articles