Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Cabanedejardin

La double vie de la cabane de jardin

Par

Karin Scherhag
interieurcabanejardin
C’est la grande tendance du moment : la cabane de jardin. Autrefois utilisée uniquement pour stocker du matériel de jardinage, elle est désormais souvent considérée comme une pièce de la maison à part entière. Et une alternative bon marché aux extensions. Voici toutes nos idées d’aménagement. Crédits photos : Repro LA VOIX

Un bureau pour télétravailler

Le gouvernement n’a de cesse d’appeler les Français à travailler à domicile dès que leur activité le permet. Mais à la maison, les conditions ne sont pas toujours optimales (pas de bureau séparé et les enfants qui jouent à côté). Quand il n’est pas possible de pousser les murs ou de déménager pour un logement plus grand, aménager un abri de jardin peut s’avérer être la meilleure solution. Vous aurez en plus l’impression de faire une vraie coupure maison/travail.

Une chambre d’amis

Correctement isolée et équipée, votre cabane peut tout à fait devenir une chambre douillette qui accueillera membres de la famille ou amis de passage. Ils apprécieront à coup sûr d’avoir leur espace personnel.

Une salle de jeux

Quel enfant n’a pas rêvé d’avoir sa propre cabane dans laquelle s’inventer un monde bien à lui ? En dédiant votre abri de jardin à la salle de jeux des enfants, vous ferez des heureux. Cela permettra aussi d’éviter les éternelles disputes au sujet du rangement des jouets.

Un studio à louer

Vous pouvez aussi créer un véritable petit appartement tout confort au fond de votre jardin. S’il ne sert pas à votre ado en quête d’indépendance, ce studio peut tout à fait être proposé en location saisonnière. Dans ce cas, bien sûr, les revenus qu’il engendre doivent être déclarés comme pour n’importe quel meublé de tourisme.

Une pièce pour bricoler

Adeptes des travaux manuels, créez-vous un espace digne de ce nom pour bricoler et ranger tous vos outils. Pensez à disposer des étagères aux murs pour gagner de la place au sol.

Une cuisine d’été

La cuisine d’été n’est pas réservée aux Sudistes ! Dans la région aussi on peut se faire plaisir en préparant de savoureux petits plats et des grillades estivales qu’on dégustera ensuite dans le jardin. 

Un local pour les musiciens ou un atelier pour les artistes

Musiciens, peintres, sculpteurs et autres amateurs d’art en tous genres : vous allez adorer avoir votre espace bien à vous pour répéter, créer et laisser libre cours à votre imagination.

Une pièce bien-être et/ou un espace sport

Un spa pour se détendre, une salle de yoga pour prendre soin de soi, un lieu de méditation pour souffler, du matériel de musculation pour se remettre en forme… Profitez de votre cabane de jardin pour aménager un endroit uniquement dédié à votre bien-être.

Une laverie

Ranger votre machine à laver, votre sèche-linge, votre étendoir et l’ensemble de vos produits ménagers dans votre cabanon vous permettra de gagner une place considérable dans votre salle de bains ou votre cuisine. À défaut de pouvoir transformer une pièce de votre logement en buanderie, l’abri de jardin remplira parfaitement cette fonction.

Que dit la loi ?

Les démarches administratives diffèrent selon la taille de votre cabane de jardin. Si la surface de plancher et l’emprise au sol de celui-ci sont inférieures ou égales à 5 m2, aucune autorisation n’est requise. En revanche, une déclaration préalable de travaux est nécessaire pour des surfaces comprises entre 5 m2 et 20 m2. Au-delà, il faut carrément faire une demande de permis de construire, comme pour une maison classique. En plus de ces démarches, il faut penser à se rapprocher de sa mairie de résidence pour consulter le Plan local d’urbanisme et les règles en vigueur. Car en matière d’abri de jardin aussi, certaines municipalités ont des idées bien tranchées. Il arrive que des constructions en bois soient par exemple retoquées au profit du parpaing ( !), et ce même si votre cabanon est dissimulé derrière une épaisse rangée d’arbres. Dernier point, et non des moindres : lors de sa construction, votre abri de jardin est soumis à une taxe d’aménagement dès lors que sa surface dépasse 5 m2. Le montant de cet impôt est actualisé au 1er janvier de chaque année. En 2021, il s’élève à 767 €/m2 hors Ile-de-France, contre 759 € en 2020.

Quel budget prévoir ?

Des abris de jardin, il y en a pour tous les goûts, toutes les utilisations et, bien sûr, tous les budgets. Le prix d’achat dépend évidemment du matériau choisi. Moins esthétique mais aussi moins coûteux, le cabanon en métal se négocie entre 200 euros et 600 euros. Comptez entre 1 800 euros et 4 000 euros pour un abri en PVC ou en résine. Enfin, selon le bois choisi et l’épaisseur des planches, le prix d’une cabane en bois varie de 500 euros à 6 000 euros. Votre budget doit également prévoir la pose dont le prix varie là encore selon le prestataire, le matériau et le type de construction (en kit ou en dur). Si vous prévoyez d’utiliser votre cabane comme une véritable pièce en plus (bureau ou chambre d’amis par exemple), vous devrez en outre assurer un confort minimum pour rendre la pièce habitable. Pour commencer, le sol devra être isolé par une dalle de béton. Pour les fenêtres, le double vitrage sera préconisé. Quant à la toiture et aux murs, la laine de roche est conseillée. Côté électricité et peut-être même arrivée d’eau, il est nécessaire de faire appel à un professionnel.

Autres articles