Ozas, cabinet d'architecte à Amiens

Par

Instinct
Installé à Amiens, ce cabinet se voit souvent proposer des projets atypiques. OZAS : c’est le nom d’un cabinet d’architecture situé au 35 de la rue des Majots, dans le quartier Saint-Leu, à Amiens. Il est dirigé par deux architectes et urbanistes : Régis Thévenet et Mathieu Rose. Ils ont créé leur agence en 2008, l’ont d’abord installée dans le quartier Nord, puis, il y a deux ans, ils ont déménagé dans leurs actuels bureaux du quartier Saint-Leu. « Nous nous sommes rencontrés il y a vingt ans à l’école d’architecture de Lille », explique Régis Thévenet. « Moi, je suis bourguignon mais Mathieu, lui, est amiénois. Ses parents tenaient le restaurant Les As du Don, d’où le nom de notre société, OZAS car nous avons voulu garder cet ancrage amiénois. »

Leurs spécialités professionnelles ? « Nous faisons de tout », confie encore Régis. « Au début, nous réalisions des maisons individuelles. Aujourd’hui, nous travaillons plus sur les logements collectifs, notamment pour la SIP, l’OPSOM et pour des promoteurs privés. Notre travail a été remarqué à de nombreuses reprises, notamment lors d’expositions à Lambersart, pour Lille 2004 (Prix Spécial du jury, Prix Jean-Lévy) ou encore pour le CAUE de la Somme (éco quartier de Bertangles) », poursuivent les deux architectes. « OZAS est une agence dont les préoccupations en termes d’architecture et d’environnement sont dirigées tant sur la conception de bâtiments (logement, activités...) que sur l’étude et l’analyse de territoire urbains et ruraux. Nos propositions sont toujours contextuelles.

Elles sont toujours le fruit d’une analyse exhaustive des besoins du maître d’ouvrage et des contraintes. » Parmi leurs réalisations, quelques créations originales, comme l’aménagement de la banque d’accueil (guichet) du Musée de Picardie, en 2010. « À l’occasion des travaux, il fallait marquer le coup », se souvient Régis Thévenet. « Nous avons donc créé un meuble en bois, en contreplaqué de bouleau. Comme nous étions dans un monument historique, nous avons intégré toutes les fonctions de billetterie, d’ordinateur, imprimante, etc.

Un an plus tard, en 2011, OZAS participe à l’aménagement intérieur de l’aire de la Baie de Somme. « Il fallait vendre la Baie de Somme à des milliers de visiteurs. Nous avons notamment réalisé une grande carte avec des écrans tactiles et l’accueil touristique. »Coût de l’investissement : quelque 150 000 €. Leurs projets en cours ? 27 logements dans la ZAC Paul-Claudel, à Amiens pour la SIP. « Une architecture sobre qui s’appuie sur les jeux des textures, avec une alternance de briques très claires, presque blanches et des enduits de même teinte... ». Ce projet sera livré en juillet 2017. Un autre sera livré en novembre de la même année. Il s’agit de 24 logements, dans la zone située rue des Quatre-Lemaire. Neuf appartements seront spécialement conçus pour des personnes âgées valides, avec des petites terrasses et des jardinets plantés d’arbres fruitiers. « Nous essayons à chaque fois de répondre au plus juste à la commande donnée », déclare Régis Thévenet.

« Chaque projet est différent. C’est une réponse unique. On repart sur une page blanche. Nous faisons du sur-mesure. Nous sommes en recherche perpétuelle. On ne fait pas de copier-coller. On vient souvent nous démarcher pour des projets atypiques. On s’inscrit un peu dans une démarche de tisserands ; on travaille dans la dentelle, dans la broderie. Nous proposons un travail fin. »

Autres articles