Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Être un bon agent immobilier : les clefs de la réussite

Par

Abrimmo
Le métier d’agent immobilier est l’un des plus beaux qui existent. En effet, au-delà de la simple transaction de biens, d’une maison ou d’un appartement, celui-ci consiste à partager les projets d’une personne, d’un couple ou d’une famille et surtout de tout mettre en œuvre pour qu’ils soient heureux. Entre réglementations, services et honoraires, cette profession exigeante demande également rigueur, endurance et empathie. Pour tout connaitre sur les clefs de la réussite, suivez les conseils de M. Laloy, négociateur et tuteur chez Abrimmo.

L’écoute, c’est essentiel

Le métier d’agent immobilier demande comme qualité première une excellente écoute. En effet, cette première étape est cruciale pour la bonne réussite du projet des clients. Ceux-ci peuvent arriver avec des attentes déjà formalisées ou au contraire sont demandeurs de conseils quant à leur transaction (en achat comme en vente). Un bon agent immobilier, c’est un professionnel qui sait faire preuve d’empathie et surtout qui sait poser les bonnes questions.

« Il n’est pas rare que des clients arrivent avec un projet en tête… et aient un coup de cœur pour un bien auquel ils n’auraient même pas pensé ! » précise M. Laloy. En effet, au-delà d’un emplacement ou d’un type de bien, un bon agent immobilier est celui qui connaitra les habitudes de vie, mais aussi les souhaits de chacun des membres de la famille. Autant d’informations précieuses qui lui permettront de sélectionner des biens parfaitement adaptés aux attentes de tous. Car une des clefs de la réussite et de la réputation d’un bon agent immobilier consiste à savoir présenter LE bien qui déclenchera, à coup sûr, une envie d’achat !

Un bon agent immobilier est un coureur de fond

Une autre clef de la réussite, explique Charles Laloy, c’est d’avoir de l’endurance. En effet, le métier d’agent immobilier est assez complexe et nécessite une connaissance pure et parfaite des lois en vigueur, de l’environnement économique et des projets et situation de leurs clients, (Mutation, Famille qui s’agrandit, mariage et divorce…).

Endurance donc, car la transaction n’est pas une course de vitesse. En effet, vendre ou acheter un bien immobilier est un moment important dans la vie des clients. De fait, beaucoup d’étapes doivent être validées avant la signature définitive de vente. Il faut donc avoir des nerfs d’acier et ne jamais rien lâcher dans l’intérêt de ses clients.

L’endurance, c’est aussi savoir que lorsqu’on commence, on compte entre 1 et 3 ans avant de devenir un bon agent immobilier et que « brûler » les étapes n’est pas très efficace. Accepter la partie laborieuse du métier et la maitriser vous permettra par la suite d’être parfaitement à l’aise avec ses clients vendeurs et acquéreurs. C’est ainsi qu’une relation de confiance pourra être établie entre toutes les parties pour une satisfaction optimale.

L’importance d’un bon réseau

Un des avantages de cette profession vient de son ouverture à tout type de profil, quels que soient son âge ou sa formation initiale… ce qui compte, c’est l’envie, la passion ! Et pour bien vivre cette aventure, rien de mieux qu’un réseau indépendant et familial tel qu’Abrimmo, où l’on vous offre des possibilités de formations continues avec une Direction toujours proche et à l’écoute de ses collaborateurs. Autre critère de choix : le tutorat interne qui permet d’avoir un référent (disponible en toute occasion) qui vous ouvre les portes du métier en partageant avec vous son expérience.

Vous cherchez un emploi dans l’immobilier ? Découvrez l’ensemble des offres de recrutement chez Abrimmo

Autres articles