Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Immobilier neuf : de moins en moins de biens, de plus en plus de difficultés pour acheter

Immobilier neuf : de moins en moins de biens, de plus en plus de difficultés pour acheter

Par

Lucile
Il est de plus en plus difficile de trouver un bien neuf à acheter. La crise sanitaire a ralenti la construction des appartements et des maisons neuves, alors le marché se crispe. Nous faisons le point.

L’immobilier neuf a connu  un coup d’arrêt en mars dernier avec le premier confinement. Après plusieurs négociations les professionnels de la construction et du BTP ont pu reprendre, avant la majorité des autres secteurs, afin d’éviter une grosse crise de l’immobilier neuf. Néanmoins, avec un second confinement et même si ces professionnels peuvent poursuivre leurs chantiers, contrairement aux visites, les conséquences du ralentissement se font ressentir. Alors quelles conséquences sur les prix des biens ? Pour l’achat d’un logement neuf ?

Une légère baisse de la demande sur le marché de l’immobilier neuf

Selon les chiffres du ministère, la vente de biens neuf a chuté de 16% au 3ème trimestre 2020, par rapport à la même période en 2019, seulement 18.902 biens ont été mis en vente au troisième trimestre 2020, contre 25.007 en 2019. Et même si la demande en logements neufs a fortement diminué au 2ème trimestre de cette année, sûrement du fait de la volonté des ménages de déménager rapidement pour avoir un bien avec plus d’espace et un jardin, et un peu moins depuis, la baisse de l’offre est trop conséquente pour que le marché puisse, pour le moment, se stabiliser.

Immobilier neuf : de moins en moins de biens, de plus en plus de difficultés pour acheter

Les biens neufs se raréfient en France

La liste des logements neufs disponibles diminue. Selon l’observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers dévoilé au mois de novembre, les promoteurs n’ont plus énormément de stocks de logements à vendre, en réserve. A Lille, la situation est moins alarmante qu’à Rennes par exemple. Dans la capitale des Flandres, les promoteurs ont encore 16,7 mois de « stock », contrairement à Rennes où la ville n’en a que pour 9 mois. A savoir que dans son observatoire, la Fédération estime qu’en dessous de 12 mois le marché est considéré comme très tendu.

Crispation du marché de l’immobilier neuf : quelles conséquences sur les prix ?

Et souvent marché tendu est synonyme d’augmentation des prix. Alors qu’en est-il des prix sur le marché de l’immobilier neuf ? Toujours selon les chiffres de l’enquête ministérielle, le prix moyen au mètre carré des appartements neufs a atteint 4 283€ au 3ème trimestre 2020, soit une augmentation de 0,6% par rapport à la même période en 2019. La plus forte augmentation concerne les studios, qui eux se vendent à un prix au mètre carré moyen supérieur de 10,3%...

Autres articles