Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Les obligations des syndics de corpropriétés pendant le coronavirus

Syndics de copropriété & Coronavirus: travaux, nettoyage, AG… quelles sont leurs obligations ?

Par

Lucile
nettoyage, assemblées générales, les syndics continuent leurs missions pendant le confinement
Les propriétaires et locataires de logement peuvent bien sûr toujours profiter des parties communes de leur résidence pendant le confinement et ce, sans remplir l’attestation de déplacement dérogatoire. Les allers-retours dans ces endroits sont de toute façon inévitables et sont malheureusement des nids à microbes. Alors comment les syndics de copropriété font-ils pour gérer la crise du Coronavirus ?

Nettoyage des parties communes pendant le confinement : les syndics de copropriété doivent y veiller

Contrairement aux propriétaires qui exigent à tort de leur locataire de faire désinfecter le logement à leurs frais, les syndics de copropriété se doivent de veiller au nettoyage sans interruption des parties communes pendant cette période de crise du Coronavirus et de confinement. L’hygiène des immeubles et le service des déchets ménagers sont considérés comme des tâches qui ne peuvent être reportées et donc les gardiens d’immeubles et personnes chargées du nettoyage des parties communes sont tenus d’effectuer leur travail habituel de nettoyage dans les résidences et copropriétés.  Les syndics de copropriétaires doivent néanmoins veiller aussi à la sécurité du personnel en prenant les mesures nécessaires à sa protection en fournissant le matériel nécessaire (kit de protection, consignes de sécurité, application des gestes barrières) au bon déroulement de leur travail.

Quid des travaux avec le coronavirus dans les copropriétés

Côté travaux, plusieurs questions se posent au niveau des copropriétés pendant cette période compliquée. Si l’administration a exigé avant la crise du Coronavirus et la mise en place du confinement la réalisation de travaux comme le ravalement de façade du bâtiment, l’ordonnance du 25 mars 2020 suspend cette obligation jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Si un problème survient et que des travaux urgents doivent être réalisés, il ne faut pas hésiter à contacter le syndic de copropriété en respectant les démarches habituelles. Le délai d’intervention peut être rallongé le temps de mobiliser tous les maillons de la chaîne et de pouvoir contacter les professionnels qui ont, pour certains, mis en place un service minimum pour les urgences. Néanmoins s’il s’agit de réparations à l’intérieur de logements privés, et non des parties communes, les professionnels peuvent refuser d’intervenir par crainte de contamination. Toutes les précautions pour le bon déroulement de l’intervention doivent être prises.

Assemblées générales, fin de contrat des syndics : comment faire ?

Le confinement a empêché la tenue de nombreuses assemblées générales (AG), elles sont alors repoussées à la fin du confinement, et pour un délai maximum de six mois. Pour ceux qui souhaitent opter pour une AG en visioconférence, cela est possible seulement si lors d’une précédente assemblée générale les copropriétaires ont voté pour la possibilité de faire des AG à distance. Enfin si le contrat du syndic prend fin entre le 12 mars et le 23 juin, il sera prolongé jusqu’à la tenue de la prochaine AG.

Autres articles