Jardiner sur un sol calcaire : comment faire ?

Par

Tiphanie
Les sols calcaires ne sont pas toujours aimés des jardiniers. Oui, mais voilà, votre jardin en est composé, il va donc falloir faire avec ! Pour vous aider à cultiver un bel espace vert en sol calcaire, nous vous expliquons la marche à suivre.
CARACTÉRISTIQUES DU SOL CALCAIRE. Un sol est calcaire lorsqu’il contient 10 à 30% de carbonate de chaux. Il est blanchâtre et d’aspect crayeux, tout comme la terre qui est claire et légère. Elle se dessèche rapidement en été, avec des craquelures caractéristiques.Perméable à l’eau et bien drainant, il convient parfaitement à certaines plantes dites « calcicoles ». Par contre, le sol calcaire est difficile à travailler puisque compact et caillouteux. Il ne garde pas facilement l’eau et les éléments nutritifs, ce qui peut entrainer la chlorose des feuilles par manque de fer.Typiquement, on retrouve ces sols calcaires auprès des falaises, dans la garrigue ou sur les Causses. D’où une végétation très typée, capable de s’adapter à des conditions drastiques. Si vous voyez des coquelicots ou des trèfles blancs, vous êtes sûr que le sol est calcaire !
VÉGÉTAUX À PRIVILÉGIER. Votre jardin est doté d’un sol calcaire, vous ne mettrez donc pas n’importe quels végétaux ! Tournez-vous vers ceux dits « calcicoles », vers des végétaux vivaces, des plantes de rocaille et plantes grimpantes, des rosiers, arbustes et arbres bien spécifiques.Exemples :Vivaces, annuelles, plantes de rocaille : anémones, clématites, cœurs-de-Marie, coquelicots, œillets, œnothères, géraniums vivaces, gypsophiles, iris, lavandes, marguerites, marjolaines, pavots, pivoines, primevères, roses trémières, sauges, thyms, valérianes…Plantes grimpantes : ampélopsis, chèvrefeuille, clématite, jasmin, lierre…Arbustes : alisiers blancs, aubépines, buis, chèvrefeuilles, corètes du Japon, genêts, genévriers, houx, groseilliers à fleurs, lilas, sureaux, orangers du Mexique, spirées, troènes…Rosiers : tous les rosiers conviennent en sol calcaire à la condition qu'ils aient été greffés sur un Rosa Canina ou Rosa Canina Laxa afin de limiter les risques de chlorose.Arbres : arbres de Judée, bouleaux, chênes, cerisiers d'ornement, cyprès, érables (sauf érables du Japon), frênes, hêtres, ginkgos bilboa, marronniers, noisetiers, noyers, oliviers, peupliers, pins, sapins, saules, séquoias, tilleuls… Et pour celles et ceux qui souhaitent se lancer dans un potager, vous pouvez planter : aubergines, carottes, choux, laitues, échalotes, céleris, oignons, pois, pommes de terre, radis, salsifis, concombres, courgettes et tomates. A vous les bons légumes bio pour toute la famille !
PLANTER DANS UNE TERRE CALCAIRE. Pour planter vos rosiers, vivaces, arbustes et arbres, il est préférable de vous y mettre en automne plutôt qu’au printemps. Cela permettra aux végétaux de bien s’enraciner dans le sol. L’été suivant, ils auront ainsi développé des racines profondes leur permettant de bien résister à la sécheresse.Autre recommandation, le sol doit être travaillé superficiellement seulement afin d’éviter de faire remonter trop de cailloux à la surface. Pour aérer le sol, utilisez une grelinette, et non une bêche. Faites un trou profond à l’endroit de la plantation et déposez une bonne quantité de terre de bruyère mélangée à du compost. En faisant cela, vos végétaux ne manqueront pas de fer et vous profiterez d’un sol plus acide, c’est-à-dire plus fertile.
ENTRETENEZ VOS VÉGÉTAUX. Pour entretenir ses végétaux dans un milieu calcaire, il est indispensable d’apporter régulièrement du fumier de bovins, du compost ou terreau de feuilles à ces derniers. Enlevez, dès que vous le pouvez, les cailloux et pierres qui remontent à la surface puis utilisez un paillis pour conserver la fraicheur du sol. Avec tous ces conseils, vous êtes prêt petit jardinier, alors à vos outils !