Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

4 règles d’or à connaître avant l’installation d’un poulailler dans votre jardin

Par

Gamm vert
gamm vert, poules

Règle n°1 : Choisir l’emplacement parfait pour installer votre poulailler

Vous devez vous poser plusieurs questions avant de vous lancer dans l’élaboration de votre poulailler. Comme on dit souvent, après la théorie place à la pratique. Vous devez tout d’abord vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir si vous avez tout simplement le droit d’en installer un et si oui, si vous avez besoin d’une autorisation.

Il faut savoir que l’installation d’un poulailler est soumise aux mêmes règles que celles de la construction d’un abri de jardin. Si vous souhaitez consacrer entre 5m² et 20m² de votre jardin ou de votre terrain au poulailler, vous devrez uniquement remplir une déclaration de travaux mais si vous voyez les choses en grand, et que vous prévoyez un poulailler de plus de 20m², vous devrez, là, faire la demande d’un permis de construire.

Côté esthétique et pratique, optez pour un poulailler avec une partie ouverte pour que vos poules puissent s’aérer, et une partie fermée pour la nuit, car elles aussi ont besoin de leur endroit à l’abri pour dormir.

 

gamm vert, poules

Règle n°2 : Evaluer le nombre de poules à mettre dans votre poulailler

Tout dépend donc du format de votre poulailler, mais une chose est sûre, évitez d’en prendre qu’une, elle risque de s’ennuyer. Alors si vous vouliez commencer petit pour ne pas devoir distribuer vos œufs à tout votre entourage et vos voisins, commencez quand même avec deux. Et si vous souhaitez aussi amener des coqs, il faut compter 1 coq pour 8 poules.

 

gamm vert, poules

Règle n°3 : Bien choisir le type de poules et de coqs

A l’inverse de ce qui a été dit juste au-dessus, si votre objectif est de bien vous faire voir par votre voisinage et de faire une cure d’œufs frais chaque jour, vous pouvez vous tourner vers la poule rousse et la poule Harco. Elles sont reconnues pour être de véritables pondeuses ! Si vous craquez pour une autre race, comme les Sussex ou les poules de soie reconnues pour leur plumage, sachez qu’en moyenne une poule pond 200 œufs par an.

 

 

Règle n°4 : Prendre le temps d’entretenir votre poulailler

Maintenant que votre poulailler est installé, il ne faut pas le laisser à l’abandon. Il est important de bien l’entretenir pour éviter les nuisibles et garder ainsi vos poules en bonne santé. Une à deux fois par semaine, vous pouvez nettoyer les mangeoires, les nichoirs, les pondoirs et n’oubliez pas de gratter les excréments et de remplacer la paille usagée. Sinon à l’année, il est conseillé de faire deux grands nettoyages, un au début de l’hiver et un second au printemps. Le nettoyage de printemps c’est pour tout le monde !

Voilà vous savez tout ! Retrouvez nos experts directement dans le magasin Gamm vert le plus proche de chez vous afin d’obtenir plus de conseils.

 

Autres articles