Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Les gestes à adopter pour dépolluer son intérieur

3 gestes à adopter pour dépolluer votre intérieur

Par

Lucile
trucs et astuces contre la pollution intérieure
L’heure est au confinement et nous n’avons sans doute jamais passé autant de temps chez nous à essayer de s’occuper. Après avoir aménagé un coin bureau pour faire du télétravail, avoir fait un peu de jardinage et créé son compost, nous vous donnons les bons gestes pour dépolluer votre intérieur et, par les temps qui courent, ça n’est pas négligeable.

Pour commencer : dépolluer sa maison qu’est-ce que cela veut dire ? Contrairement à ce que nous pouvons penser la pollution n’existe pas uniquement à l’extérieur. Elle se développe dans les endroits clos et notamment dans nos logements à cause des peintures, tapisseries, meubles qui dégagent de nombreuses substances. La pollution est donc très présente dans nos intérieurs mais il existe plusieurs petits trucs et astuces à adopter pour assainir l’air de sa maison ou de son appartement.

aérer pour dépolluer sa maison

1. Aérer : le maître-mot pour dépolluer son intérieur

Maison dépolluée rime avec maison aérée. Je vous vois venir, vous vous dites qu’ainsi vous faites entrer toute la pollution extérieure dans votre intérieur. Et bien non ! Il faut ouvrir les fenêtres dans toutes vos pièces 15 minutes par jour, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Par exemple, il est essentiel d’aérer dans votre chambre le matin pour éliminer le dioxyde de carbone produit par votre respiration et qui a pour conséquence de confiner l’air. Les fumeurs, inutile de vous dire qu’il faut bannir la cigarette de votre intérieur. Les substances toxiques dégagées s’infiltrent et stagnent dans vos draps, vêtements, canapés et dans ce cas-là même un bon ménage n’y changera rien.

faire le ménage avec des produits écoresponsables contre la pollution intérieure

2. Avec le ménage « green » dites stop à la pollution intérieure

Passer l’aspirateur et faire les poussières deux fois par semaine permet d’éliminer régulièrement les acariens et poussières responsables de la pollution de votre maison. L’idéal est d’opter pour des produits nettoyants faits maison. Vous êtes de plus en plus nombreux à faire attention aux produits ménagers que vous utilisez et vous avez bien raison. Ils contiennent plusieurs substances indésirables et donc il serait paradoxal de vouloir dépolluer son intérieur en utilisant des produits pouvant être mauvais pour la santé. Privilégiez les produits écologiques et les recettes de grand-mère en réalisant vos propres produits avec du vinaigre, du bicarbonate de soude ou encore du citron. Maintenant que vous vous êtes mis au vert… il ne manque plus que les plantes.

Faire confiance aux plantes d'intérieur pour dépolluer

3. Pas de dépollution sans plantes d’intérieur et sans meubles d’occasion

Grande tendance depuis plusieurs saisons maintenant, les plantes envahissent vos intérieurs. Et vous allez être ravis d’apprendre qu’elles ne sont pas seulement esthétiques. Grâce à la photosynthèse, les plantes ont la capacité d’absorber les éléments toxiques se trouvant dans vos logements. Et certaines plus que d’autres. Pour la dépollution, optez pour la plante araignée, la chlorophytum, l’aloe vera ou encore le petit palmier aréca. Dernière astuce : si vous devez acheter de nouveaux meubles, privilégiez les meubles d’occasion et les meubles en bois brut. Aujourd’hui l’essentiel des meubles sont faits à partir de panneaux de bois reconstitué et leur conception nécessite beaucoup de colle, de laque… Des substances responsables de la pollution de votre logement. Avec des meubles de récup, les mauvaises substances se sont déjà volatilisées et non seulement vous faites du bien à la planète mais aussi à votre intérieur !

Autres articles