Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Bilan 2019 immobilier

2019 : quel bilan pour l’immobilier ?

Par

Lucile
marché de l'immobilier en 2019
L’année 2019 a été florissante pour l’immobilier, on parle même d’année record. Entre un nombre de transactions exceptionnel, des prix au plus haut et des taux d’emprunts au plus bas, le secteur a été très favorisé dans son ensemble. L’heure est au bilan.

En septembre dernier, la barre du million de transactions a été franchie pour la première fois sur 12 mois cumulés avec près d’un million cent mille ventes à la fin décembre, soit une hausse de 11,4% par rapport à l’année précédente. Un chiffre marquant et démontrant la santé de l’immobilier en 2019. Poussé par des taux d’emprunts qui ont chuté à 1,25% en 2019 contre 1,48% en 2018 et par des conditions d’octroi de crédits plus qu’avantageuses notamment pour les apports personnels, le secteur n’a pas été en reste, malgré quelques disparités.

L’année de l’ancien

L’immobilier a notamment été soutenu par le marché de l’ancien. Selon la FNAIM, le prix au mètre carré s’est établi à 2 700€ en France, soit une progression de 3,1% par rapport à 2018 avec toutefois des écarts entre les biens, appartement ou maison, et selon les villes.

Le prix des appartements a beaucoup plus progressé, avec une valeur au mètre carré en augmentation de 3,9%, soit 3650€ le mètre carré par rapport à l’année précédente, contre 2222€ du mètre carré pour les maisons, soit une croissance du prix de 2,1%.

Du côté géographique, le grand écart est toujours de mise entre la capitale et les autres villes de France avec une moyenne de 10 187€ du mètre carré à Paris, 5934€ en région parisienne et 2820€ dans le reste de la France pour les appartements. A Lille et Strasbourg les prix ont eux, progressé de 1%.

Le marché du neuf s’est rattrapé sur le fil

Concernant le marché du neuf, les chiffres restent stables grâce au 4ème trimestre. Le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a publié ses chiffres. Au dernier trimestre 2019, 12% de logements supplémentaires ont été autorisés par rapport au 3ème trimestre avec une mention spéciale pour les logements collectifs qui eux, ont connu une progression de 19% au 4ème trimestre.

Au total, 450 000 logements ont été autorisés l’année passée soit 10 000 biens supplémentaires. Un chiffre bien au-dessus de la moyenne de ces 5 dernières années. Tout comme le nombre de mises en chantier avec 31 500 logements supplémentaires portant leur nombre à 410 600.

Les perspectives pour 2020 

Après cette année record, à quoi faut-il s’attendre pour 2020 ? Cette année devrait continuer de surfer sur la vague positive, selon la FNAIM, le maintien des taux bas, consolideront le niveau des ventes. La Fédération Nationale de l’Immobilier table sur une hausse des prix de 2% en moyenne dans l’Hexagone.

Thématiques associées

Autres articles