Parquet dans la salle de bain : les 4 règles à suivre !

Par

Tiphanie
Depuis quelques temps, le carrelage froid dans une salle de bain a laissé place au parquet chaleureux. Vous allez me dire que le bois et l'eau ne font pas bon ménage, mais sachez qu'il est tout à fait possible de poser du parquet dans une pièce humide, à condition de bien le choisir ! Voici 4 règles à suivre absolument avant la pose.
RÈGLE N°1 : CHOISIR DES ESSENCES SPÉCIALEMENT TRAITÉES POUR LES PIÈCES HUMIDES. La salle de bain est une pièce très humide (sans blague !). Il convient donc d'utiliser un parquet qui supporte une forte hygrométrie (taux d'humidité dans le bois) et des projections d'eau qui risquent de s'infiltrer entre les lames du parquet. Vous l'aurez compris, on ne peut donc pas utiliser des essences européennes sans traitement spécifiques pour les pièces humides. Pour les bois venus d'Europe, vous pouvez choisir le frêne, le pin maritime, le peuplier ou l'épicéa qui sont très résistants.Vous pouvez également compter sur les bois exotiques de plus en plus en vogue. À commencer par le teck, le kempass, le wengé, le bambouipé, et le merbau qui possèdent des qualités hors normes.
RÈGLE N°2 : PRIVILÉGIER LA POSE COLLÉE. Dans une pièce humide comme la salle de bain, on n'évite de poser du parquet flottant car l'eau risque de s'infiltrer entre les lames. Il faut plutôt privilégier la pose collée qui permet d'avoir un parquet beaucoup plus stable, avec des lames qui restent bien solidaires entre elles. D'autant plus que la pose collée résiste très bien à l'humidité.
RÈGLE N°3 : OPTER POUR UNE FINITION HUILÉE. La vitrification n'est pas recommandée dans la salle de bains car elle étouffe le bois, provoque une stagnation de l'eau et détériore le film protecteur du parquet. Si, esthétiquement, vous préférez quand même avoir une finition vernie, il faudra choisir un verni "grand trafic". Dans la salle de bain, il vaut mieux choisir une finition huilée qui protège le bois sans l'étouffer. Et en cas de détérioration, il vous sera possible de poncer le parquet et de re-huiler la partie abîmée. Sachez qu'il faudra remettre régulièrement (tous les 6 mois à 1 an) une couche d'huile pour l'entretenir.
RÈGLE N°4 : VEILLER À UNE BONNE VENTILATION. La salle de bain est la pièce la plus humide, il est donc important de prendre des mesures anti-humidité en renforçant l'étanchéité du parquet. Pour cela, on emploie une colle époxy lors de la pose collée du parquet. Cela empêchera les remontées d'humidité. Et dernière chose pour accentuer encore plus l'étanchéité du parquet, on pense à ajouter des joints "pont de bateau", à savoir des points en polyuréthane de couleur noire. Veillez également à ce que la ventilation de la pièce soit suffisante en installant une bonne VMC, par exemple.
Retrouvez toutes les réalisations de Schelfhout et informations concernant la pose de parquet ici : Schelfhout

Thématiques associées