Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Logements sociaux pour les jeunes : un assouplissement proposé et la colocation envisagée

Logements sociaux pour les jeunes : un assouplissement proposé et la colocation envisagée

Par

Lucile
Logements sociaux pour les jeunes : un assouplissement proposé et la colocation envisagée
Un récent rapport publié par la ministre du Logement préconise un assouplissement des conditions d’accès aux logements sociaux pour les jeunes et étudie la piste de la colocation.

Le député LREM de l'Hérault Nicolas Démoulin a rendu son rapport sur les logements sociaux. Il en a conclu qu’un assouplissement des règles d’attribution de ces logements serait bénéfique pour les jeunes, mais pas seulement, l’ouverture à la colocation pourrait aussi être une solution.

Accession des logements sociaux par les jeunes : les plafonds de ressources revus

La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a rendu public le rapport du député LREM sur les logements sociaux. Pour accéder à ce type de logement, il faut respecter des conditions d’attribution, dont les revenus. Selon le député, il faudrait reconsidérer les plafonds de ressources, mis à jour cette année, avec pour objectif de réserver ces logements sociaux aux personnes les plus vulnérables. Pour ce faire, il préconise de recalculer les revenus des occupants régulièrement et ainsi évaluer s’ils peuvent, encore, ou non, bénéficier, de leur logement social, qu’ils peuvent d’ailleurs acheter. L’idée est de pouvoir attribuer donc les logements quittés par les personnes dont les revenus leur permettraient de chercher un autre bien, et de laisser leur place aux jeunes par exemple.

Pénurie de logements sociaux : La piste de la colocation pour les jeunes avancée

Autre problématique, le nombre conséquent de grands logements sociaux vacants. Sur les petites surfaces, il existe donc une tension avec la forte demande, mais pas sur les biens entre 3 et 5 pièces, par exemple. Le rapport préconise alors de travailler sur de nouvelles formes de baux pour faciliter la colocation dans les logements sociaux et occuper ainsi ces logements qui ne le sont pas. Une solution qui permettrait alors de faire cohabiter plusieurs jeunes et étudiants, et qui est en complète adéquation avec les envies et le mode de vie des étudiants aujourd’hui.

Thématiques associées

Autres articles