Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Tout savoir sur la réforme des APL repoussée à 2021

Par

Lucile
Tout savoir sur la réforme des APL repoussée à 2021
Initialement prévue en avril dernier, la réforme sur les aides personnalisées au logement rentrera finalement en vigueur le 1er janvier 2021. Un nouveau mode de calcul est prévu, nous vous expliquons la nouvelle règle des APL !

La réforme sur les aides personnalisées au logement a fait du bruit. Souvent reportée, elle devrait cette fois entrer en vigueur au 1er janvier 2021 et a pour objectif, avec son calcul « en temps réel », d’être « plus logique » selon le gouvernement en correspondant aux revenus actuels des bénéficiaires.

APL : Qu’est-ce qui change ?

Lors d’une demande d’aide personnalisée au logement, le locataire doit actuellement envoyer ses justificatifs de revenus de deux ans en arrière. Donc pour 2020, le calcul des APL versées ou non, se base sur les revenus de 2018 de la personne. Un système illogique pour le gouvernement qui a souhaité, avec cette réforme sur les aides personnalisées au logement et avec le nouveau mode de calcul, faire correspondre les revenus actuels du bénéficiaire avec ses APL. Ainsi à partir du 1er janvier 2021, le calcul des APL se basera sur les revenus perçus par le bénéficiaire entre décembre 2019 et novembre 2020.

APL : Quelles sont les exceptions ?

Il existe néanmoins une exception à cette réforme des APL, les étudiants. Les aides personnalisées au logement sont, notamment, très bénéfiques pour les étudiants et pour ne pas qu’ils soient impactés, le montant de leurs APL restera inchangé et fonctionnera « au forfait », pour les jeunes de moins de 28 ans sans revenu. Attention cependant, les étudiants devenus salariés en 2020 devront se déclarer à la Caf. Leurs aides ne diminueront pas s’ils ont gagné jusqu’à 7 000 € sur l’année.

Les avantages de la nouvelle réforme des APL

Avec ce nouveau mode de calcul, l’avantage est de pouvoir toucher des aides au logement en adéquation avec ses besoins à un moment T. C’est-à-dire que si une personne a une perte brutale de revenus, elle pourra avoir ses APL plus rapidement, et non pas deux ans après, car les revenus devront être déclarés tous les trois mois, afin de coller au plus près aux besoins des bénéficiaires, dans un sens, comme dans l’autre…

 

A lire aussi :

Logement étudiant, quel appart’ pour quel budget dans le Nord et le Pas-de-Calais ? : https://bit.ly/3lEo9eA

Lille : Que faire en cas de non-respect de l’encadrement des loyers ? : https://bit.ly/2QtPi5z

Lille : Une ville étudiante aux nombreuses opportunités culturelles et professionnelles : https://bit.ly/2EQGzIe

 

Thématiques associées

Autres articles