Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Une réserve naturelle à Lille

Lille : le pari fou d’un verre contre une réserve naturelle grâce au troc

Par

Lucile
Une réserve naturelle à Lille
Un Lillois s’est lancé un pari : réussir en un an à avoir un terrain pour faire une réserve naturelle grâce au troc. Lancé il y a un mois et demi avec un verre, le projet de Jan Vanhee a réussi à récupérer un violoncelle…

Une chose est sûre, nous devions essayer de tirer des enseignements positifs et avoir de nouveaux projets à l’issue du confinement et c’est ce que le Lillois Jan Vanhee a fait. « Ecolo de très longue date » comme il se décrit lui-même, le Lillois s’est lancé le pari fou d’obtenir un terrain grâce au troc.

Un verre à bière contre une réserve naturelle à Lille

Ni une ni deux au déconfinement, Jan Vanhee a fait une vidéo de plus de 2 minutes pour expliquer son projet. L’idée ? Obtenir un terrain pour créer une réserve naturelle grâce au troc et le tout en partant d’un verre à… bière. Evidemment, un projet lillois ne pouvait que commencer comme ça. Très impliqué dans l’écologie Jan Vanhee explique : « J’ai connu toutes les phases qu’un écolo peut connaître je pense, de la colère à l’incompréhension en passant par la volonté d’agir. Et depuis un moment j’avais l’envie d’acheter un terrain pour faire de la permaculture mais ce projet n’a malheureusement pas abouti. J’ai fini par entendre parler du Canadien Kyle MacDonald. »

Une réserve naturelle à Lille

Du Canada à Lille pour une réserve naturelle grâce au troc

Kyle MacDonald a réussi à obtenir un terrain en partant, lui, d’un trombone en 2005. Face à ce succès, le Lillois a simplement voulu tenter lui aussi l’expérience, car à Lille de nombreuses initiatives voient déjà le jour comme la consommation alternative, et voir jusqu’où l’histoire pourrait aller. Tout cela avec l’aide des réseaux sociaux bien sûr. Jan Vanhee a partagé son idée et sa vidéo sur Facebook dans un groupe nommé tout simplement « Mon verre pour une réserve naturelle ». Le groupe compte aujourd’hui près de 900 personnes qui désirent toutes s’impliquer et même au-delà du troc. Le Lillois explique qu’il reçoit des dizaines de messages de personnes désireuses de mettre leurs compétences à contribution, que ce soit pour la communication, pour créer un site internet…

Troc : Une réserve naturelle et une ferme pédagogique

C’est bien simple, le Lillois ne veut pas se contenter des initiatives pour développer de nouveaux quartiers qui font la part belle à la nature ou de la possibilité de consommer local, il veut une réserve naturelle où la nature reprendrait ses droits mais certainement pas un parc. L’idée est de pouvoir aussi y installer à côté une ferme pédagogique, le tout à la frontière de Lille dans l’idéal même si cela semble difficile niveau terrain. Mais comme dit Jan Vanhee « on ne sait jamais ! ». Le verre à bière s’est déjà transformé. Il est devenu une figurine Star Wars, devenue elle un vélo et lui un violoncelle. Et quoi de mieux que ce violoncelle pour aller jouer sur La Grand'Place à Lille samedi et faire parler du projet ? C’est le prochain rendez-vous donné par le Lillois pour faire parler de son projet, pas si fou que ça !

Thématiques associées

Autres articles