Edwige Ducastel met en ambiance votre intérieur dans la Somme et l'Oise

Par

Instinct
Décoratrice d’intérieur depuis 6 ans dans la Somme et l’Oise, Edwige Ducastel décline son esprit déco, de la simple visite conseil à la rénovation de A à Z en passant par le home staging.
LA DÉCORATION, ÇA NE S'IMPROVISE PAS. Malgré sa passion, Edwige Ducastel a décidé de reprendre les chemins de l’école lorsqu’elle a quitté son poste de responsable qualité dans l’agroalimentaire, pour obtenir un diplôme de Concepteur architecte d’intérieur et décorateur. « J’avais l’habitude de déménager et à chaque fois de rénover et décorer de nouvelles maisons. J’y ai pris goût et j’ai voulu en faire mon métier. Quand je suis revenue en Picardie, ma région d’origine, je me suis lancée », raconte-t-elle. Elle a commencé par décorer l’intérieur de la famille, des amis, puis le bouche-à-oreille a fonctionné et le site Internet apporte aussi régulièrement de nouveaux clients.
DES PRESTATIONS POUR TOUTES LES BOURSES. Contrairement aux idées reçues, faire appel à une décoratrice n’est pas forcément un luxe. Avoir un conseil personnalisé pour donner une nouvelle atmosphère à un salon ou une chambre ne coûte pas très cher. Et s’il est évidemment possible de solliciter Edwige Ducastel pour faire la déco de l’intégralité de sa nouvelle maison fraîchement sortie de terre, elle peut aussi intervenir pour donner une âme à quelques mètres carrés. « Je propose des prestations dès 150€ pour une visite conseil à domicile d’une heure et demie. On définit ensemble une ambiance, le mobilier à garder, ce qu’il faut changer. Je conseille sur les teintes suivant la luminosité et la couleur des sols. Puis je fais parvenir par écrit les références des couleurs définies et les suggestions de meubles et de décoration », confie-t-elle. Dans ses prestations supérieures, elle fournit des planches et des vues 3D avec les couleurs et l’implantation des meubles, ainsi qu’une liste shopping détaillée adaptée au budget du client. « C’est très complet, jusqu’au coussin et à la bougie sur la table », sourit-elle. La plupart de ses clients aiment ensuite mettre la main à la patte et faire eux-mêmes. Mais elle peut aussi s’occuper des devis et mandater des artisans pour la mise en peinture, la pose du papier-peint et l’installation de la décoration. Elle assure alors un suivi déco du chantier. « Je supervise seulement la déco, je ne suis pas architecte. D’ailleurs, je ne suis là que pour donner du cachet à un intérieur pas pour casser des murs, ce n’est pas mon métier », explique-t-elle.
UN VÉRITABLE COACHING DÉCO. Style scandinave, vintage, campagne chic, pour cerner les goûts de chacun, les clients sont invités à découper des magazines déco ou à fureter sur Internet : « Je leur demande aussi de choisir l’élément emblématique autour duquel harmoniser leur décoration. Cela peut être un tableau de famille, une cheminée, un objet, un tissu, une couleur... Et s’ils ne savent pas, c’est à moi de trouver ! » Ces dernières années, la médiatisation de la décoration à la télévision a permis de diversifier la clientèle. Professeurs, agriculteurs, chefs d’entreprise, tout le monde s’offre un conseil déco pour refaire une salle à manger ou une cuisine. Actuellement, elle assure en moyenne trois coachings déco (visites conseil) par semaine. Pour satisfaire ses clients, elle arpente les salons et les showrooms de fournisseurs à l’affût des dernières tendances etde nouveaux matériaux. Car Edwige Ducastel nous livre un secret : « On peut décorer et créer une ambiance avec un budget raisonnable mais il faut qu’il y ait toujours au moins un très bel élément qui attire l’œil dans une pièce. »
LE HOME STAGING, PAS ENCORE DANS LES MŒURS. Edwige Ducastel propose aussi des prestations de home staging pour aider à la vente de maisons ou d’appartements. « On n’est pas dans la même démarche. Là, c’est vraiment le système D pour décorer et créer une ambiance à moindre coût afin que l’acheteur se projette. Généralement, lorsque je suis intervenue sur des biens, ils se sont vendus le mois suivant. Ça marche vraiment, mais les propriétaires n’ont pas encore le réflexe home staging en France », explique-t-elle. Par contre, les entreprises, elles, ont compris qu’il fallait aussi se mettre à la déco. Edwige Ducastel travaille également pour les professionnels. Elle a déjà conseillé des salons de coiffure, restaurants, cabinets dentaires ou espaces de coworking. Une diversité qui plaît à cette décoratrice qui veut vraiment faire du sur-mesure pour chaque client : « J’adore ce métier, on ne fait jamais deux fois la même chose ! »