Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Pour ou contre les tomettes en terre cuite ?

Par

Tiphanie
La tomette vous rappelle sans doute la maison de votre enfance qui sentait bon les petits plats mijotés, le linge propre et la campagne…Douce en hiver et fraîche en été, on adore ses couleurs chatoyantes synonymes d'authenticité. Malgré tout, la tomette fait débat puisqu'elle reste trop froide pour les amoureux du cocooning et des ambiances chaleureuses. Alors, pour ou contre ?

Né en France au XVIIIe siècle, le petit hexagone orner les sols des belles demeures familiales et des maisons de campagne. Avec l’automatisation de la production, la tomette connut surtout un essor considérable au XIXe, principalement en Provence. Aujourd’hui, on la retrouve modernisée pour habiller les sols et même les murs !

Les tomettes : contre Malgré son renouveau, les tomettes restent synonyme d'ancien et rappellent les intérieurs de nos grands-mères. Elles plombent vite l'atmosphère et assombrissent les pièces, mais ce n'est pas tout, elle est surtout très froide pour les pieds ! Alors si vous êtes frileux, oubliez tout de suite ce revêtement de sol. Question entretien, elles ne tirent pas non plus leur épingle du jeu puisqu'elles sont fragiles et poreuses. Bref, qui a envie de les entretenir régulièrement pour assurer leur longévité ?

Les tomettes : pour Avec son renouveau, les tomettes se déclinent en couleurs, en motifs graphiques, imitation carreaux de ciment ou damier noir et blanc. De quoi apporter un côté rétro aux intérieurs contemporains ! En crédence dans une cuisine moderne, elles sont parfaites pour apporter une touche d'authenticité et de chaleur à cette pièce. On privilégie des meubles et murs clairs afin d’équilibrer l’ensemble. A la rédac', on adore le mélange bois brut et tomettes, tomettes et béto ciré mais aussi tomettes et parquet ancien.

Autres articles