Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

MaPrimeRénov’ sera accessible à tous dès le 1er octobre

MaPrimeRénov’ sera accessible à tous dès le 1er octobre

Par

Karin Scherhag
MaPrimeRénov’ sera accessible à tous dès le 1er octobre
On en sait enfin plus sur ce que va devenir MaPrimeRénov’. Mis en place le 1 er janvier 2020, ce dispositif d’aide à la rénovation énergétique évolue avec le budget 2021. Deux milliards d’euros sont prévus pour permettre à tous les ménages, sans condition de revenus, d’engager des travaux. L’aide pourra désormais financer jusqu’à 90 % du chantier pour les ménages les plus modestes. 360m2 fait le point. Crédit photos : Archives VDN.

QUI A DROIT À MAPRIMERÉNOV’ ?

Jusqu’à présent réservée aux foyers les plus modestes, l’aide à la rénovation énergétique sera ouverte dès cet automne (1 er octobre) à tous les propriétaires occupants et aux copropriétés, sans condition de ressources. Quatre catégories de revenus seront créées, permettant le financement de 90 % des travaux pour les foyers les plus modestes, puis 75 %, 60 % et enfin 40 % pour les plus aisés. L’aide sera aussi modulée selon le lieu de résidence. Un simulateur sera mis en ligne à compter du 5 octobre.

Considérées comme des passoires thermiques, les maisons individuelles classées F ou G en DPE (diagnostic de performance énergétique) pourront quant à elles bénéficier d’une prime bonifiée : un bonus pouvant aller jusqu’à 1 500 euros.

MaPrimeRénov’ sera accessible à tous dès le 1er octobre

COMMENT FAIRE UNE DEMANDE DE FINANCEMENT ?

Les démarches sont assez simples, à condition d’être organisé. Première chose à faire avant une demande d’aide, exiger un devis de travaux à un professionnel, celui-ci devant impérativement être certifié RGE (reconnu garant de l’environnement). Ensuite, il suffit de se rendre sur le site maprimerenov.gouv.fr pour y créer un compte et y déposer votre demande. Pensez aussi à vous munir d’un certain nombre de justificatifs : dernier avis d’impôt sur le revenu, intégralité des devis des travaux à réaliser et montant des aides dont vous bénéficiez éventuellement pour ces mêmes travaux.

Attention, pour être validée, la demande en ligne de MaPrimeRénov’ doit être faite avant le démarrage des travaux (sauf en cas de travaux réalisés dans l’urgence, après une catastrophe naturelle par exemple). Les délais d’instruction sont ensuite assez rapides, quinze jours environ pour une demande de prime, d’avance ou de solde.

QUAND L’AIDE EST ELLE-VERSÉE ?

Bonne nouvelle pour les propriétaires : la prime est versée dès la fin des travaux par l’Anah (agence nationale de l’habitat). Il n’est désormais plus nécessaire d’attendre le décalage d’un an avant d’être remboursé des frais engagés.

MaPrimeRénov’ sera accessible à tous dès le 1er octobre

MAPRIMERÉNOV’ PEUT-ELLE ÊTRE CUMULÉE AVEC D’AUTRES AIDES ?

Oui, dans la limite de 20 000 euros par logement sur cinq ans. MaPrimeRénov’ est ainsi cumulable pour les mêmes travaux avec les aides d’Action Logement et celles des collectivités locales par exemple. Elle ne peut en revanche pas être cumulée avec d’autres aides versées par l’Anah (Habiter sain, Habiter serein, Habiter mieux sérénité, etc.).

QUELS SONT LES TRAVAUX ÉLIGIBLES À MAPRIMERÉNOV’ ?

La liste des travaux éligibles à cette aide financière est établie par le ministère de la Transition écologique et solidaire. L’installation des équipements suivants est prise en charge : poêle à granulés ou cuisinière à granulés, poêle à bûches ou cuisinière à bûches, partie thermique d’un équipement PVT eau (panneaux solaires hybrides, photovoltaïques et thermiques), foyer fermé (insert de cheminée), pompe à chaleur géothermique, chaudière à granulés, chaudière solaire combinée, chaudière à bûches, pompe à chaleur air/eau, chauffe-eau solaire individuel, ventilation double flux, chaudière gaz à très haute performance énergétique, raccordement aux réseaux de chaleur ou aux réseaux de froid, chauffe-eau thermodynamique, borne de recharge pour véhicule électrique. Sont aussi éligibles : la dépose de cuve à fioul, l’audit énergétique (hors DPE), l’isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur, l’isolation thermique des parois vitrées, l’isolation des plafonds et des combles.

Thématiques associées

Autres articles