Visite virtuelle ! Tous les conseils pour votre projet.
Rencontrez les acteurs de l'immo et de la déco sur notre site 360m2

Immobilier ancien : les prix vont baisser en 2021

Immobilier ancien : les prix vont baisser en 2021

Par

Lucile
Immobilier ancien : les prix vont baisser en 2021
Les effets de la crise sanitaire, et donc économique, commencent à se ressentir sur le marché immobilier. Les prix des maisons et appartements à vendre dans l’ancien devraient reculer en 2021.

Les conséquences de la Covid-19 arrivent dans le secteur de l’immobilier. Entre crise de l’immobilier neuf et de l’immobilier de bureaux mais aussi durcissement des conditions d’octroi de prêts, l’immobilier souffre en cette fin d’année 2020 et cela devrait se poursuivre en 2021, avec une baisse des prix des biens à vendre dans l’ancien.

Fin 2020, les prix ont commencé à bouger dans l’immobilier ancien

Après un bilan immobilier mitigé sur l’année 2020 pour les professionnels du secteur, l’année 2021 risque de ne pas commencer dans de meilleures conditions. Dans l’immobilier neuf les biens vont rapidement manquer et dans l’ancien, les prix risquent de reculer après un maintien en 2020, malgré la crise. En cette fin d’année, les prix ont varié en fonction de la taille des villes. Les grandes villes ont souffert du confinement, comme Paris, Bordeaux ou encore Lyon, et du départ de leurs habitants dans des villes plus petites et moyennes, à la recherche d’un cadre de vie plus agréable comme à Lille qui a connu avec une augmentation des prix de 0,4%, à Montpellier 0,3% ou encore à Strasbourg avec 0,6%.

Baisse des prix : conséquence de la Covid-19 dans l’immobilier ancien en 2021

Et cette tendance devrait se poursuivre sur l’année 2021. Selon différents organismes et professionnels, les prix de l’immobilier ancien devraient connaître une baisse de 5 à 10% pour les grandes villes et les villes moyennes. Néanmoins du côté des résidences secondaires et du marché rural les prix devraient stagner ou alors augmenter, car ce type de bien est très recherché en ce moment. Tout dépend des poursuites de la crise, des mesures de télétravail et donc des attentes et envies des acheteurs qui pourraient toujours plus se tourner vers les villes moyennes et plus petites mais qui sont bien reliées aux grandes villes comme Reims, près de Paris par exemple.

La baisse des prix dépendra fortement de l’attitude des ménages en 2021

La baisse des prix va donc être fortement liée au comportement des ménages et de leur confiance, ou non, en l’avenir et en l’immobilier. Avec le chômage partiel, la difficulté à obtenir un CDI, l’absence de renouvellement des CDD… Les Français ont déjà perdu du pouvoir d’achat et donc en capacité d’emprunt pour acheter un bien immobilier. Un climat de défiance pourrait alors s’installer et les Français pourraient se détourner de l’immobilier… Affaire à suivre !

Autres articles